Julienne Madec (1819 – 1887)

Aujourd’hui, quand on épluche les statistiques nationales sur le site de l’Insee, on découvre que l’âge moyen au premier enfant ne cesse de croître, il aurait pris 4 ans en 50 ans, entre 1960 et 2010.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1419&page=graph#graphique1

Fort de ce constat on imagine nos aïeux devenir parents à 20 ans à peine. Tous? Non.  Julienne Madec, née en 1819 d’une mère servante laboureuse et d’un père inconnu à Sulniac, commune morbihannaise située entre Questembert et Vannes, est là pour nous rappeler qu’à chaque période, les choses que l’on croient générales et constantes peuvent être contredites par des cas exceptionnels. Mais en quoi son histoire, sa trajectoire est exceptionnelle pour son époque?

Julienne est servante et grandie avec sa mère, elle-même “servante-laboureuse“. Employées par des laboureurs aisés, elles déménagent au gré des contrats tout en restant dans un espace géographique plutôt confiné. Louise Madec, sa mère décèdera à 62 ans à Larré, dont elle était originaire. Julienne a alors 23 ans et n’est pas encore mariée. Elle ne le sera que 19 ans plus tard. En 1861, elle s’unit à un journalier, de cinq ans son aîné, veuf et père d’une petite fille de 7 ans. Il s’agit de Jean Marie Champion, fils de cabaretier dont la femme est décédée au mois de mai 1861. En juillet 1861, il se marie à Julienne Madec. Nos jeunes mariés ont alors respectivement 47 et 42 ans. Aujourd’hui, ils s’entendraient dire qu’il serait difficile pour eux de fonder leur famille. Imaginez en 1861!

Pourtant, par deux fois,  la première à 44 ans et 2 jours, et la seconde à 45 ans et 10 mois, Julienne donnera la vie à une petite fille. Elle et son mari assisteront même au mariage de leur fille aînée, qui elle s’est marié à 22 ans, ils ont alors 66 et 71 ans. Jean Marie Champion décédera trois jours plus tard. Julienne Madec s’en ira à son tour le 17 décembre 1887.

C’est à ce jour, la mère la plus âgée de mon arbre.

Julienne Madec

Advertisements
This entry was posted in Trajectoires and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s